Récupération CrossFit, pourquoi faut-il récupérer ?

Le CrossFit peut devenir addictif mais le surentrainement peut compromettre vos désirs de progression. En n’écoutant pas votre corps, vous augmentez le risque de blessure et de frustration.
 Aussi bien pour vos entraînements que pour les périodes de repos, écoutez donc et mettez en application les conseils récupération CrossFit de votre coach qui sait ce qui est le mieux pour votre corps.

La récupération est en effet une étape aussi importante pour votre corps que l’effort physique. 
Beaucoup de personnes l’ignorent mais durant une séance de sport, le système nerveux subit de fortes demandes de la part du cerveau, puisque c’est lui qui va créer les contractions musculaires. Problème : la fatigue nerveuse est très discrète et ne se fait ressentir que quand elle est extrême et que vous ne pouvez/voulez plus rien faire. C’est pour cette raison qu’il faut être très vigilant.

Récupération CrossFit

En plus de la fatigue nerveuse lors de l’effort, l’organisme est le lieu de perturbations biologiques qui nécessitent des rééquilibrages et des réparations. Les muscles par exemple sont malmenés : épuisement de leur réserve énergétique en glycogène, accumulation de déchets acides, production de radicaux libres qui attaquent les structures cellulaires, déséquilibre des minéraux impliqués dans la contraction musculaire, lésion des fibres musculaires… 
Ce sont des phénomènes qui conduisent tout d’abord à la fatigue musculaire, l’apparition de crampes, de courbatures, puis ensuite favorisent la survenue de blessures.

L’effort CrossFit fragilise donc l’organisme tout entier : au-delà de la fatigue nerveuse et musculaire, il entraine :

  • une fatigue générale
  • une hyperthermie (parfois accompagnée d’une déshydratation)
  • des déséquilibres en électrolytes
  • des déficits en nutriments
  • une accumulation de toxines qui encrassent les organes
  • une dégradation et une inflammation des articulations et tendons
  • un excès de radicaux libres
  • une baisse des défenses immunitaires qui laisse la place aux infections virales ou bactériennes…

La récupération CrossFit, c’est primordial

Donc pour renforcer votre corps et que votre séance de CrossFit fonctionne, il y a deux aspects essentiels : effectivement vos muscles doivent travailler dur mais vous devez aussi laisser aux fibres musculaires un temps suffisant pour se réparer et l’opportunité à votre organisme de récupérer. La récupération CrossFit peut sembler paradoxale mais c’est en vous reposant que vous deviendrez plus fort(e) !

S’exercer six jours par semaine (à raison d’une heure par jour échauffement compris), peut par exemple ne pas paraître excessif. Particulièrement ceux qui démarrent le CrossFit, parce que c’est nouveau et tellement amusant ! Mais ce rythme élevé est trompeur : vous renforcerez votre corps plus vite et de façon plus durable en alternant vos périodes d’effort avec des périodes de repos.

En conclusion l’entrainement CrossFit suscite des adaptations physiques (perte de graisses, muscles plus forts, etc.) qui ne se produisent pas au moment même de vos entraînements mais plutôt pendant vos périodes de repos. N’oubliez d’ailleurs pas que le sommeil est également un outil essentiel pour reconstruire vos muscles (le volume horaire de sommeil recommandé pour les crossfitteurs est de 7 à 9 heures chaque nuit).

N’oubliez pas la récupération CrossFit, bon entraînement à tous et…rechargez vos batteries !
CrossFit All Elements